UNE APPROCHE À 360 DEGRÉS DE VOTRE VISAGE SANS CHIRURGIE

Le problème quand nous vieillissons, ce sont les traits pour de notre visage qui se marquent, ainsi que l’affaissement général. On note souvent une fonte musculaire, une fonte graisseuse, un relâchement cutané ou encore l’arcade sourcilière qui se creuse, avec une paupière tombante.

Au tout début de la médecine esthétique, il n'existait que la toxine botulique pour traiter le vieillissement et les résultats n'étaient pas toujours esthétiques. Heureusement, aujourd’hui, les méthodes se sont largement diversifiées afin d'avoir une réponse plus adaptée à chaque problématique et surtout afin d'avoir les résultats les plus harmonieux possibles.

Le front et les sourcils : De l’acide hyaluronique pour regalber et remodeler le front, c’est assez efficace. On peut également remonter la queue du sourcil et retendre le sourcil affaissé. Avec l’âge, la distance cheveux-sourcils s’allonge, on pense souvent que c’est lié aux paupières qui tombent, mais pas uniquement car la peau du front se relâche aussi. Avec cette technique, on a un effet coup de frais. Cet acte ne laisse que très peu de traces et très peu de suites sont attendues.

 

Le nez : Concernant le nez, il y a beaucoup de demandes, pour estomper une bosse, redresser un nez légèrement voilé, redresser une pointe tombante : On se sert de l’acide hyaluronique. On appelle cela la rhinoplastie médicale.

 

Les joues : Concernant les joues, il va s’agir de corriger de façon ciblée les pertes de volume, sans excès, pour corriger les expressions négatives et que cela reste bien évidemment naturel.

 

Les pommettes : Pas d’hyper pommettes, mais de quoi lutter contre l’aplatissement et l’affinement inéluctables de cette zone… L’acide hyaluronique bien utilisé reste une technique de choix.

 

Les Lèvres : Concernant les lèvres, elles se froissent doucement mais sûrement, parfois jusqu’à un fameux «effet code-barre», ces petites rides verticales et prononcées assez disgracieuses ou encore jusqu'à un allongement de la lèvre supérieure avec un écart trop creusé entre la lèvre et le début du nez (peu visible chez les hommes, leur peau étant beaucoup plus épaisse) . On peut bien sûr réhydrater la lèvre  dite blanche avec de la mésothérapie profonde par skinbooster ou la redensifier (souvent avec la lèvre rouge ) avec de  l'acide hyaluronique spécifique ou encore, retonifier la lèvre supérieure  (et pourquoi pas la lèvre inférieure ) avec des fils tenseurs.

Toutes les parties du visage peuvent ainsi être restaurées, embellies, comme magnifiées...

Retour à l'accueil